Entretenir un bac à graisse pour son restaurant

Avoir un bac à graisse pour son restaurant est obligatoire en cuisine. C’est un moyen sûr d’avoir une évacuation d’eau parfaite et éviter ainsi que les matériaux solides comme les épluchures et les graisses n’entravent pas l’évacuation des eaux. Pour cela, il est essentiel d’en disposer un pour chaque cuisine, particulière ou professionnelle. En effet, le bac à graisse sous évier est un récipient qui réceptionne les eaux usées issues des éviers et du lave-vaisselle. Il permet à ces eaux de se décharger des huiles, des matières grasses et des impuretés avant qu’elles ne se dirigent vers la fosse. Pour une meilleure durabilité dans le temps, le bac à graisse est fabriqué en inox.

Entretenir un bac à graisse pour son restaurant

La nécessité d’avoir un bac dégraisseur

Pour éviter que les graisses des eaux de cuisine encrassent les canalisations, le bac à graisse est un système qui permet de retenir les éléments solides et les graisses. En effet, les eaux de cuisine arrivent dans le bac et ressortent sans les graisses et les autres éléments vers l’évacuation et les fosses. Pour cela, le bac fonctionne sur le principe de la décantation : les graisses vont flotter à la surface parce qu’elles sont plus légères que l’eau. Le bac va également retenir les boues et autres déchets lourds qui vont se déposer au fond.

Le fait de disposer un bac à graisse permet alors d’assurer la bonne évacuation des eaux tout en évitant que les graisses engendrent des problèmes. Il faut savoir que l’encrassement, mais également l’obturation des canalisations engendre des difficultés de traitement des graisses en station d’épuration. Cela produit une augmentation des coûts des travaux d’entretien et comme les graisses sont difficilement biodégradables et provoquent une demande chimique en oxygène supplémentaire, elles sont plus difficiles à éliminer. Sans bac à graisse, la production d’odeurs nauséabondes suivie des gaz toxiques et de la corrosion des canalisations produits des amas graisseux sur les conduits et sur les canalisations. C’est pour cela qu’il est essentiel d’avoir un bac à graisse de qualité et d’en faire un entretien régulier.

Quand faire l’entretien de son bac à graisse ?

Il n’y a pas de moment précis pour entretenir son bac dé-graisseur. Selon la fréquence d’utilisation de votre bac à graisse, l’entretien peut se faire dans une période comprise entre un mois et six mois. Toutefois, il est conseillé de faire la vidange du bac au minimum tous les six mois, surtout pour le bac à graisse de restaurant. Cela permet ainsi de ne pas stocker les différents éléments comme les graisses et le sable dans le bac.

Afin que le bac conserve son efficacité de manière optimale, il est essentiel de faire une vidange par mois. Cela est d’autant plus vrai lorsque l’on utilise un bac pour son restaurant. Il faut savoir qu’un bac mal entretenu va entraîner de mauvaises odeurs.

Un bac bien entretenu permet alors aux eaux usées et filtrées présente au milieu du bac à graisse d’être évacuées facilement vers la fosse. Il s’agit ainsi d’avoir un équipement de qualité et qui assure un rôle primordial au cœur de la cuisine et ainsi délivrer une performance optimale.

À qui faire appel pour l’entretien de bac à graisse ?

Si vous disposez déjà un bac à graisse, vous savez déjà que son entretien est simple et facile. Cependant, le nettoyage d’un bac à graisse doit être fait par une entreprise spécialisée qui dispose d’une agrémentation des services sanitaires. En effet, l’entretien du bac à graisse est considéré comme un entretien d’usage pour les différents équipements de cuisine. C’est pour cela qu’il est essentiel de confier les travaux à un professionnel.

Ainsi, l’entretien du bac à graisse se résume à :

  • ôter les graisses de la surface du bac,
  • faire une vidange,
  • nettoyer les résidus boueux présent au fond du bac,
  • remplir le bac à l’eau claire.

Tout nettoyeur de bac dé-graisseur poursuit des méthodes fiables. Il suffit alors de vider les graisses qui se sont accumulées dans le bac et de les jeter. Il faut également évacuer le sable et les différents déchets retenus au fond du bac. Cette intervention se fait alors après la vidange. Après intervention, il faut remplir à nouveau d’eau le bac afin d’éviter la détérioration des parois. Pour chaque intervention, il faut impérativement nettoyer le bac avec de l’eau froide.

0 Partages