Comment préparer des plats cajuns ?

La cuisine cajun, c’est la cuisine typique de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Riche grâce à son héritage culturel varié, elle est un mélange réussi de saveurs et de bonne humeur. Tour à tour, les plats sont espagnols, africains, français et créoles. Découvrez les particularités de cette cuisine cajun, qui tient à conserver précieusement ses traditions culinaires.

Comment préparer des plats cajuns ?

Histoire de la culture cajun et de sa gastronomie

Le mot cajun est une déformation du mot « acadien », qui fait référence à l’origine acadienne de ce peuple français. L’Acadie est une province qui se situe au Canada, où ces gens vivaient autrefois.
Ainsi, la culture cajun est le résultat d’une migration forcée d’un peuple. La période du « Grand Déménagement » au XVIIIe siècle correspond à l’expulsion des Acadiens, commandée par les Britanniques.

Quittant à regret le Canada, ils ont descendu la côte est des Etats-Unis pour atterrir en terre d’accueil, la Louisiane, alors ancienne colonie française. Le gouvernement espagnol qui avait placé cette colonie sous son protectorat, les autorise à s’installer ici. Les Acadiens côtoient alors d’autres francophones déjà présents.

Parmi leur riche culture essentiellement française, la cuisine tient une place de choix. La région des bayous est leur territoire, ils ont donc appris à utiliser la nourriture locale, le tout marié à des traditions gastronomiques apportées par les autres peuples colons. On y retrouve beaucoup de viande (notamment de l’alligator ou du rat) et de crustacés, des légumes et des épices. Les cajuns ont leur propre tradition culinaire, qui a ensuite été fortement influencée par l’Europe.

Réunir les bons ingrédients et cuisiner cajun

La cuisine cajun, c’est avant tout quelques plats typiques incontournables au caractère bien prononcé, et par chance, il est possible d’en gouter les saveurs en France, dans les restaurants Popeyes par exemple. Parmi les ingrédients de référence, on peut y retrouver la sauce roux, d’origine française, qui est un mélange de farine et de matières grasses. Elle sert généralement de base pour une sauce plus évoluée.

Afin de concocter un plat cajun, rien ne vaut la présence de poivrons et d’oignons pour apporter de la saveur. Chez les crustacés, les écrevisses sont de véritables stars dans les assiettes, cuites à l’étouffée, c’est un régal.

Le boudin blanc

Ce fameux boudin est constitué d’un hachis regroupant certaines parties du porc qui n’ont pas été utilisées après la coupe de la viande, de riz cuit, d’herbes et d’épices.

Le gumbo (aux influences africaines et antillaises)

C’est une sorte de ragoût, ou de soupe épaisse, ramené par les Acadiens et qui a été par la suite revisité avec des épices de Louisiane. On y trouve une plante africaine ( okra aussi appelé gombo), des crevettes, des légumes, des épices, et parfois du poulet pour remplacer les fruits de mer.

Le Jambalaya (aux influences espagnoles)

C’est une paëlla qui est un mélange de riz, de poulet ou bœuf (s’il est fait selon la version créole ou cajun), du crabe, du bouillon de viande, des oignons, du tabasco ou du piment.

Le poulet cajun

Il se déguste souvent avec du riz. C’est un poulet épicé, (ail, cumin, poivre, origan, paprika, piment de Cayenne, thym) qui marine dans son jus.

Le bread pudding

Il s’agit d’un pain perdu imbibé de rhum et qui contient dans sa mie des raisins de Corinthe.

0 Partages